Fermer

LE SYMPTÔME

Ressentir le symptôme

DEFINITION 

Phénomène, caractère perceptible ou observable lié à un état, une maladie qu'il permet de déceler, dont il est le signe.

Ce qui manifeste, révèle ou permet de prévoir (un état, une évolution).

Nos symptômes ne sont pas le fait du hasard ni de la fatalité, mais bien un message de notre être intérieur. Tout à un sens dans la vie. Le symptôme est une émotion qui parle à travers le corps - le mal à dit. Si certains commencent à les considérer comme la métabolisation de tensions émotionnelles, nombre de médecins cantonnent encore le symptôme au statut d’énigme, voire d’état d’âme, en dépit de la souffrance des patients.

 

Avec le recul de ces dernières années, on a pu constater que quand l’esprit ne va pas bien, il dérègle le corps, qui perturbe le psychisme dans la foulée. Les symptômes physiques sont intimement liés à la pensée et aux émotions. On peut alors définir que le corps et l’esprit ne font qu’un; c'est UN TOUT.

 

Michel Odoul, praticien de shiatsu et psychoénergéticien, s’est rendu célèbre avec son approche de la maladie «mal à dit», ce qu’il nomme «les messages du corps sont des cris de l’âme». Il nous dit encore : «les liens qui peuvent être établis entre le corps et l’esprit ne sont ni magiques, ni ésotériques, mais la pure traduction biologique de nos états psychologiques».

Le symptôme apparait alors dans un moment ou l'on découvre une dés-union entre le corps et l'esprit, entre le conscient et l'inconscient. Une distorsion entre le chemin de vie (décidé par l'âme) et le chemin pris par l'individu. «Les souffrances (symptômes, maladies) que nous vivons sont les messages de notre non-conscient, de notre maître intérieur», rappelle Michel Odoul. Souvent, cela passe par un pardon à soi et aux autres, une libération de mémoires émotionnelles et une réouverture de notre coeur.

 

S’écouter vraiment, accepter son chemin, tout en continuant à suivre les recommandations des médecins et des thérapeutes, c’est avancer dans une nouvelle conscience de ce que nous sommes. Rien n’arrive par hasard et, en reconnectant les éléments entre eux dans notre propre histoire, nous pouvons comprendre, grâce à notre corps, les chemins de décisions que nous avons pris, et éventuellement les réorienter. Notre corps est donc un allié précieux, qui porte en lui la solution à de nombreux problèmes. Prenons soin de lui, de nous.

"Que l'on vive dans des pays industrialisés ou en voie de développement, on doit prendre soin de soi et faire face aux questions suivantes : Qui suis-je? Où vais-je? Quel est mon but dans la vie? "

Jacques Martel