Fermer

LE STRESS

Suis-je en état de stress?

DEFINITION 

Situation de tension nerveuse excessive, traumatisante pour l'individu.

 

La plupart des gens vivent en mode survie (=stress) et ne sont donc plus créateurs de leur vie. Le stress apparaît quand le corps et l'esprit perdent leur équilibre (homéostasie). Lorsque l'équilibre est rompu, le corps et l'esprit, d'une manière automatique, vont se mobiliser pour retrouver cet équilibre. Cette réponse appelée STRESS est la bienvenue pour répondre à ce déséquilibre.

Alors pourquoi ce terme, qui va dans le sens du corps et de l'esprit, est-il devenu une "menace" pour l'individu?

Reprenons depuis le début. Il y a très très longtemps lorsque l'homme détectait un danger, 3 options s'offraient à lui : se battre, fuir ou se tétaniser. Si un tigre au dents de sabre commençait à le pourchasser, quelle quantité d'énergie lui fallait-il pour lui échapper? Le plus possible vous me direz! Absolument!

 

Pour utiliser 100% de l'énergie disponible dans le corps, celui-ci va mettre en pause certains fonctionnements dont le système immunitaire. Le corps se met donc en état de stress. Et toute cette énergie est réunie pour échapper ou se battre avec cet agresseur. C'est une question de survie! Une fois hors de danger, le corps se remet en mode homéostasie, à l'équilibre. On constate donc que l'état de stress est bref. Le corps fonctionne ainsi.

A notre époque, le danger n'est plus un tigre mais plutôt notre partenaire, un patron, le loyer à payer, nos peurs, les informations anxiogènes, les factures, un futur incertain... Le danger est pourtant totalement "différent". Ce n'est plus une question de vie et de mort mais peu importe car pour le corps et l'esprit il n'y a pas de différence, c'est un stress identique. Cet état de stress n'est donc plus bref et reste omniprésent. Le danger apparait à ce moment là. Le corps et l'esprit sont sous tension. Ils sont mis à rude épreuve. On constate qu'une importante somme d'énergie est toujours libérée dans l'organisme mais souvent tout au long de la journée et non plus à court terme comme auparavant. L'homéostasie ne se fait plus. Les réponses de stress s'enchainent les unes après les autres. La pensée et le ressassement de celle-ci permettent également d'activer cet état de non repos et nous empêchent de dormir par exemple. 

Le résultat est sans appel! Le symptôme et la maladie ont envahi l'homme. Sans repos l'être humain ne peut pas détoxifier son corps, ni reprendre des forces. C'est une phase vitale pour le bon fonctionnement de l'organisme (corps et esprit). Sans oublier notre système immunitaire qui est de plus en plus inexistant au naturel. 

"LA VIE DEVIENT UNE CHOSE DÉLICIEUSE, AUSSITÔT QU’ON DÉCIDE DE NE PLUS LA PRENDRE AU SÉRIEUX." 

HENRY DE MONTHERLANT