Fermer

LE SHIATSU

Fondé sur les principes de la médecine traditionnelle chinoise (MTC) et des connaissances des méridiens qu’utilisent les acupuncteurs, le Shiatsu (issu des mots japonais shi, signifiant « doigts », et atsu, « pression ») est un art du massage reconnu au Japon comme médecine à part entière depuis 1954. Il fonctionne par petites pressions rythmées sur des points précis pour relancer la circulation de l’énergie. Le shiatsu se pratique sur un patient allongé sur un futon ou une chaise de massage.

 

La qualité de la pression effectuée est l'une des caractéristiques les plus importantes qui différencie le shiatsu des autres types de massage.

Le shiatsu conçoit l’individu dans sa globalité (corps-esprit), ce qui permet une approche différente des dysfonctionnements physiques et/ou psychiques.

Le shiatsu est une approche à la fois préventive et thérapeutique qui s’intéresse aux causes des problèmes de santé (le terrain) plutôt qu’à leurs symptômes. Notre organisme est vivant, une séance de shiatsu aboutit à lui (re)donner toutes les clés pour son bon équilibre et ainsi contribuer à une meilleur santé que l'on peut qualifier d'"état de santé".

Définition : SHIATSU

(nom masculin - mot japonais):

(shi signifie « doigts » et atsu « pression »)

Le SHIATSU est une médecine douce qui vise, par des pressions manuelles, à rééquilibrer l’organisme. Il tire son origine du Japon et s’inspire fortement de la médecine traditionnelle chinoise.

Avec les paumes des mains et les doigts, le maître Shiatsu réalise des pressions sur le corps afin de ramener l’équilibre de l’organisme. Cette médecine naturelle traite cette entité globale qu'est l'Être Humain "CORPS & ESPRIT". Chaque séance de massage se tient sur un futon au sol où le receveur s’y allonge.

        "Je crois qu'il n'est pas de notre droit mais de notre devoir d'être en bonne santé."

_SHIZUTO MASUNAGA

QUELS BENEFICES EN ATTENDRE ?

Douleurs? Fatigue? Baisse d'énergie? Mal de dos ou ailleurs? Les protocoles de shiatsu utilisés permettent un soin efficace!

L'idée fondamentale qui sous-entend les techniques du shiatsu, c'est que le corps humain emmagasine des tensions qui, si elles ne sont pas évacuées, vont a minima causer de l'inconfort, voire devenir pathogène ou accidentogènes. De ce fait, toucher le corps, pétrir les zones tendues, masser et relaxer les articulations douloureuses sont autant de gestes qui, en Orient, paraissent aller de soi pour tout un chacun, tant sur le plan physique que sur le plan mental qui ne sont pas dissociés.

Une séance de shiatsu a pour objectif d’activer le potentiel naturel de guérison du corps - homéostasie - en agissant sur l'énergie vitale au travers des méridiens d'acupuncture. Le shiatsu accompagne autant les douleurs physiques que les états d’âme.

Prendre le temps d'une séance de shiatsu permet :

  • De relaxer l'esprit et le corps

  • De rétablir et équilibrer l'énergie

  • De soulager les tensions physiques et l'anxiété

  • De faciliter une relaxation profonde

  • D'améliorer la circulation sanguine

  • D'apaiser les troubles (troubles du sommeil, migraines, tensions musculaires, fatigue, manque d'entrain...)

  • De donner les clefs pour favoriser les facultés d'autoguérison du corps (boost de l'immunité)

LES ORIGINES DU SHIATSU

Comme l'acupuncture et l'anma, le SHIATSU est issu des connaissances de la médecine traditionnelle chinoise (datée de 1250 av J-C) et notamment celles des méridiens. Il consiste en des pressions exercées à l'aide des mains (parfois les coudes ou les genoux) sur l'ensemble du corps. Le SHIATSU se pratique au sol sur un futon ou une chaise de massage.

Le SHIATSU est aujourd'hui pratiqué dans tout le Japon, d'où il est issu, et se nourri des bases de la médecine traditionnelle chinoise. Dès 1955, le SHIATSU est reconnu par l'Etat japonais comme une pratique thérapeutique à part entière.

L’ancêtre du SHIATSU est le massage Anma qui, de massage thérapeutique devint plutôt au fil des siècles un massage de confort, de relaxation.
Au début du vingtième siècle, le terme de SHIATSU fait son apparition et va être Popularisé dans les années 20.

Quelques années plus tard, Shizuto Masunaga, réintroduisit les principes de base de la Médecine traditionnelle chinoise (Cinq Éléments, Yin&Yang, méridiens, etc.). On retrouve donc aujourd’hui 2 écoles de pensée principales, le SHIATSU de Namikoshi Sensei où le praticien n’utilise incidemment que ses doigts et ses paumes, et le Zen-Shiatsu de Shizuto Masunaga Sensei, plus basé sur la médecine traditionnelle chinoise.

Puisant dans la sagesse traditionnelle chinoise, le SHIATSU envisage la santé de l'être humain dans sa globalité : physique, psychique et mentale. Une véritable philosophie de vie.

En 1997 le Parlement Européen a voté une résolution concernant des techniques de soin. Le SHIATSU fait aujourd’hui partie des 8 médecines dites « non conventionnelles » retenues par le parlement Européen, en raison du fait que ce sont les techniques les plus couramment utilisées et codifiées.

_